Le géant Jean le Bûcheron (III)

géant Jean le Bûcheron de steenvoorde

Le géant actuel Jean le Bûcheron en est à sa troisième version.

Découvrez Jean (I) et Jean (II)

Jean le Bûcheron (III) a été présenté le 25 avril 2015 au public à l’occasion du Carnaval d’Eté International de Steenvoorde.
Ce nouveau géant a gardé les mêmes proportions que son prédécesseur en terme de stature, mais s’est allégé de 10 kilos. Jean le Bûcheron III pèse environ 80 kilos. Il est porté par deux hommes.

Historique du projet :

LE CONSTRUCTEUR

Nous avions contacté des constructeurs de France, de Belgique, et de Catalogne. Les propositions reçues ont été en général de grande qualité, et le choix n’a pas été évident. C’est finalement un atelier Catalan qui a été retenu et qui a donc la délicate mission de créer notre Jean III.

Il s’agit de l’artiste Toni Mujal, constructeur de géants depuis plus de 30 ans, basé à Cardona, à 100 kilomètres environ de Barcelone.

Il a réalisé de nombreux géants, dont certains sont déjà venus à Steenvoorde comme le roi Salomon et la Reine de Sabba qui ont participé à la 5ème Ronde Européenne de géants Portés de 2012.

la Reine de Sabba de Barcelone (Esp) fut construite par Toni Mujal

la Reine de Sabba de Barcelone (Esp) fut construite par Toni Mujal

 

LE GEANT

L’aspect du nouveau géant a été tenu secret jusqu’à sa présentation officielle le samedi 25 avril 2015 dans le cadre du Carnaval d’Eté International de Steenvoorde.

Le nouveau Jean a gardé ses particularité, et même si c’est un Catalan qui l’a construit. Toni Mujal a su adapter son travail mais  ce fut un véritable challenge pour lui car nous avions de nombreuses exigences.

Jean III a comme Jean II une base circulaire et il est toujours porté par deux hommes en enfilade. 
Il a gardé sa stature d’homme fort (4.50 mètres environ, plus de 2 mètres de large, un poids de 80 kilos).
Il a également gardé un subtil mouvement au niveau de la tête (déjà présent sur Jean II). A peine visible, cette mobilité donne un aspect plus vivant au géant lorsqu’il danse.
Pour faciliter la tache à nos porteurs, Jean le Bûcheron a un système de réglage individuel.
Ses cheveux et sa moustache d’aspect naturel (qui surprennent les habitués de Jean II) lui donnent un air encore plus vivant.
   

toni mujal et jean le bucheron

Toni Mujal et Jean le Bûcheron II

 

PRÉPARATION

Afin de nous assurer que le futur géant correspondrait bien à ce que nous attendons, Toni Mujal nous a rendu visite à Steenvoorde en 2014 afin d’étudier en détails le géant Jean le Bûcheron II.

Pendant deux jours, nous avons reconfirmé ensemble, point par point, toutes les choses qui nous tiennent à cœur, et tous les éléments techniques liés à la création et à la construction.

Esquisse au fusain de Jean III

Esquisse au fusain de Jean III

Début 2015, nous sommes allés visiter l’atelier de l’artiste et voir la sculpture en argile du futur géant. C’est à partir de cette sculpture qu’ont été moulées les pièces du géant.

de nombreux échanges par email et par téléphone nous ont permis de suivre la fin des travaux, et d’ajuster certains points au besoin.

Deux membres de notre association se sont rendus à Cardona avec le camion de l’asso fin mars 2015 pour prendre livraison du géant, non sans l’avoir « essayé » au préalable.